ארגון Human Rights Watch מאשים את מדינתם של העיתונאים המאיימים המנסים לכסות את הלחימה נגד האיסלאמיסטים בצפון הארץ

[Social_share_button]

(Agence Ecofin) – Dans un communiqué rendu public le 21 février dernier, l’ONG Human Rights Watch a reproché aux autorités mozambicaines d’intimider les journalistes qui couvrent les combats contre un groupe islamiste au nord du pays.

Dewa Mavhinga (photo), directeur de Human Rights Watch pour l’Afrique de l’Ouest, a déclaré que les militaires avaient détenu en secret pendant 13 jours, un journaliste qui interviewait des villageois déplacés par les insurgés. « Depuis juin 2018, le gouvernement a interdit à divers médias et correspondants de se rendre dans la zone, tandis que l’armée arrêtait les journalistes qui avaient réussi à s’y rendre ou la police les arrêtait pour de fausses accusations.», complète-t-il.

A titre de rappel, le 30 juin 2018, des soldats ont arrêté un journaliste zimbabwéen dans la ville de Pemba. Quelques jours plus tard, une équipe de BBC Africa s’était vue refuser l’accréditation pour travailler dans la province de Cabo Delgado.

סרואן אהוגנון

מאמר זה הופיע לראשונה https://www.agenceecofin.com/medias/2502-64260-mozambique-human-rights-watch-reproche-au-pays-d-intimider-les-journalistes-qui-tentent-de-couvrir-les-combats-contre-les-islamistes-au-nord-du-pays