טאקוונדו פתוח, G1 אליפות: ארבע מדליות עבור מאלי אתליטות

[Social_share_button]

Le Mali a participé à l’Open taekwondo championship G-1 qui s’est déroulé, du 8 au 10 février, à Abuja (Nigeria). Au total, 4 combattants maliens, 2 encadreurs, le chef de délégation et 1 médecin kiné étaient présents à ce grand rendez-vous du taekwondo africain. La délégation malienne est revenue au bercail avec 4 médailles dans ses valises, dont 1 médaille d’argent et 3 médailles de bronze. La médaille d’argent a été décrochée par Oumar Sissoko (-63kg). Les médailles de bronze sont à l’actif de Fanta Traoré (-67kg), Seydou Fofana (-74 kg) et Drissa Coulibaly (-54 kg). Une belle moisson donc pour les combattants maliens qui se sont classés 8ème de la compétition.

Pour le chef de la délégation malienne, Oumar T. Traoré, on peut être fier du résultat obtenu par nos combattants. « Je suis un homme heureux et très comblé de ces médailles. Les 4 combattants ont mouillé le maillot, en remportant 4 médailles, dont 1 médaille d’argent et 3 médailles de bronze. Les athlètes maliens se sont bien comportés à Abuja, il n y a pas eu d’incident », indiquera Oumar T. Traoré. Il remerciera le patron de la Fédération malienne de taekwondo (FMAT), Dr Alioune Badara Traoré, ceinture noire 7è Dan, pour son appui à ce grand rendez-vous du taekwondo.

«Je remercie sincèrement le président Alioune Badara Traoré qui n’a ménagé aucun effort pour la grande réussite de la participation de nos athlètes à Abuja. Il est même allé jusqu’à préfinancer les dépenses de la délégation. Sans ses efforts, les combattants maliens allaient signer forfait à l’Open. Je salue l’ambassade du Mali au Nigeria qui a beaucoup soutenu les athlètes durant le séjour à Abuja », a confié Oumar T. Traoré.

L’athlète Fanta Traoré s’est dite très fière pour sa participation à l’Open. «Je suis très fière et très contente pour ma participation à l’Open. J’étais la seule fille de la délégation et j’ai pu décrocher une médaille de bronze », ajoutera-t-elle avant d’exhorter le ministre des Sports à aider le taekwondo. «J’exhorte le ministre des Sports à aider davantage le taekwondo malien. Nous sommes partis par car le 2 février pour arriver le 5.

Déjà, nous étions très fatigués par le trajet et n’avions que 48 heures pour nous reposer alors que les autres délégations sont parties par vol. Nous demandons l’accompagnement du ministère des Sports, en particulier et celui de bonnes volontés pour permettre au taekwondo d’apporter plus de médailles au Mali », dira la jeune Fanta Traoré.

Djènèba BAGAYOKO

L'Essor

מאמר זה הופיע לראשונה http://bamada.net/open-de-taekwondo-championship-g1-quatre-medailles-pour-les-athletes-maliens