Cameroun – Défaillance: le système d’information sanitaire de L’OMS à l’épreuve des réalités camerounaises

Mis sur Pied par l’OMS, pour détecter et apporter une réponse aux problèmes de santé et aux épidémies que pourrait connaitre certains pays, cet outil d’évaluation ne permet toujours pas d’avoir des informations fiables et en temps réel sur les services de santé au Cameroun

Le système d’information sanitaire (SIS) est un outil d’évaluation sanitaire mis sur pied par l’organisation mondiale de la Santé (OMS). Selon l’organisation Onusienne, ce système devait permettre de contrôler les tendances dans le domaine de la santé publique et apporter régulièrement une réponse en matière de priorité de soins. Mais également évaluer l’efficacité des interventions et la couverture des services, s’assurer que les ressources sont correctement orientées par zones et surtout évaluer la qualité des programmes de santé.

De nombreux pays, à l’instar du Cameroun, se sont appropriés cette initiative. Pourtant, selon une enquête publiée dans l’hebdomadaire Repères ce mercredi 13 mars, le système d’information sanitaire au Cameroun, ne permet ni de renseigner les usagers en temps réel sur la carte sanitaire, encore moins sur l’utilisation des services.

Le SIS présente encore de nombreuses autres défaillances, notamment, la faible traçabilité des données de routine, la non dissémination des résultats des travaux de recherche, la non disponibilité des données pour comprendre les causes humaines et y répondre de manière efficace.

Toujours dans l’hebdomadaire Repères, un éditorial du Dr kevine Laure Nkhagere Mbuembue publié en octobre 2015 par le Journal révèle que « la problématique du Sis est profonde et mérite une grande attention non plus au niveau d’un individu, mais plutôt à l’échelle nationale voire régionale. Le SIS es une composante transversale du système de santé qui ne saurait être reléguée au second plan dans le pilotage stratégique des services de santé au niveau opérationnel».

Toute chose qui permettrait de mettre un accent sur la prévention, et non uniquement sur le traitement.

מאמר זה הופיע לראשונה https://actucameroun.com/2019/03/15/cameroun-dfaillance-le-systme-dinformation-sanitaire-de-loms-lpreuve-des-ralits-camerounaises/